Création d’une usine à sites pour BNP Paribas

#Sécurité #Technique

Le challenge

Construire une usine à sites internationale en permettant les déclinaisons locales

Voir le site web

site réalisé en partenariat avec Tequila Rapido

La solution

L’expérience qui rend désormais les contributeurs heureux ? Un moteur de synchronisation des actualités performant et la gestion multilingue des contenus

Ce qui a fait le bonheur de BNP Paribas AM ? Un transfert de compétences techniques progressif et agile, en approche devops.

La solution tech Une usine à sites WordPress, avec des déclinaisons de thèmes et des composant ReactJS additionnels

Découvrez l’histoire BNPP x Be API

Comment concevoir et déployer efficacement une usine à sites internationale ?

BNP Paribas Asset Management, filiale du groupe BNP Paribas dédiée à la gestion d'actifs, possède une multitude de sites internet - institutionnel, commercial, informatif… - pour l’ensemble de ses nombreuses marques et filiales dans plus de 35 pays. L’objectif ? Concevoir une usine à sites permettant de gérer l’ensemble de ces sites au sein d’une même plateforme, tout en permettant les déclinaisons nécessaires aux spécificités locales. Un défi relevé avec succès par Be API grâce à WordPress, en partenariat avec l’agence Tequila Rapido.

Amaury Balmer

Fondateur de Be API

Les équipes avaient déjà passé du temps de développement sous Sharepoint quand elles nous ont contactés mais cette technologie ne leur permettait pas d’atteindre leur objectif, contrairement à WordPress.

Une usine à sites de pointe grâce à l’écosystème WordPress

« Pour permettre les déploiements locaux de cette plateforme multilingue, nous avons dû créer 12 déclinaisons de thèmes WP différents », précise Nicolas Juen, Directeur technique de Be API. Pour présenter les tableaux de fonds financiers, les développeurs ont implémenté des composants ReactJS. Plus tard dans le projet, ils ont également géré la réinternalisation de l’hébergement au sein de la DSI de BNP Paribas, et ainsi répondre aux exigences de sécurité élevées de la banque.

“Mais le plus gros challenge, ça a été le moteur de synchronisation !”

Nicolas note la belle performance de l’équipe technique. “Nous avons développé de manière industrielle un moteur qui permet de pousser une actualité sur l’ensemble des sites de l’usine en même temps, tout en permettant la gestion des adaptations linguistiques et locales par les contributeurs des filiales.”

Maintenance : un transfert de compétences progressif

“Quand on est entré en phase de maintenance, après la mise en ligne, nous avons commencé un transfert de compétences progressif vers l’équipe de développement de BNP Paribas AM”, conclut Amaury.

Le transfert commence par une formation des développeurs par les experts de Be API. Ensuite, ces derniers délèguent des opérations de maintenance de plus en plus complexes à l’équipe du client. “Nos experts passaient en revue toutes les modifications et mises à jour pour les valider au fur et à mesure et assurer une réelle courbe d’apprentissage”, explique Nicolas. L'intérêt ? Quand, enfin, Be API n’intervient plus du tout dans la maintenance de l’usine à sites, les développeurs internes sont pleinement en confiance.

Vous avez un projet digital ?

contactez un expert WordPress
Retour en haut de page